Automic, désormais acquis par CA Technologies En savoir plus >
 

L’automatisation des processus ERP exige plus qu’une simple solution de planification

À l’heure où la transformation numérique ne cesse de s’accélérer, l’automatisation des processus ERP à l’échelle de l’entreprise compte plus que jamais. Voici pourquoi.

French - Tony Beeston
Tony Beeston, June 15, 2017 1:30 pm
Blog > AWA | Workload Automation | Finance Automation | ERP > L’automatisation des processus ERP exige plus qu’une simple solution de planification

Aujourd’hui, la voiture que vous conduisez, la nourriture que vous mangez, les vêtements que vous portez et les appels téléphoniques que vous passez sont tous traités par un système de planification des ressources d’entreprise (ERP). Qu’il s’agisse d’Oracle, de SAP ou d’un autre fournisseur, les logiciels et processus ERP gèrent les fonctions administratives dans toutes les grandes industries.

Par conséquent, si un système ERP se trouve au cœur de vos processus métier, il est important de bien faire les choses – aujourd’hui, plus que jamais. Dans l’économie des applications, presque toutes les entreprises reposent sur les logiciels. Les organisations performantes doivent disposer d’une plate-forme ERP configurée pour conférer de l’agilité, réduire les délais de commercialisation et promouvoir l’innovation.

Toutefois, trop peu d’organisations en ont une. Bien que les applications ERP soient devenues le système d’enregistrement privilégié de nombreuses entreprises, elles sont également devenues un goulet d’étranglement majeur, qui ralentit la mise en œuvre des opérations agiles et de processus plus rapides et limite l’étendue des transactions.

Trop souvent, les processus ERP ne s’étendent pas au-delà du silo du secteur d’activité concerné. Les informations des systèmes ERP ne sont pas connectées de manière fluide aux initiatives d’entrepôt de données et de Big Data, et grèvent par conséquent l’analyse des données et la création de rapports. La nécessité d’interventions manuelles fréquentes est souvent source d’erreurs et de délais de traitement plus longs. Et lorsqu’un changement est nécessaire, il n’arrive jamais assez rapidement : il est difficile d’ajouter de nouvelles fonctionnalités pour satisfaire les demandes de clients sans affecter les systèmes opérationnels.

 

Les avantages financiers tangibles de l’automatisation des systèmes ERP

Un baromètre efficace et mesurable du défi que doivent relever les organisations est le processus de clôture financière. Une différence mesurée à 53 cents par tranche de 1000 dollars de chiffre d’affaires différencie les entreprises les plus efficaces des moins efficaces. Selon un rapport du groupe Hackett, cela peut représenter une dépense inutile de 5 millions de dollars par milliard de dollars de chiffre d’affaires.

Et bien qu’une diminution aussi considérable des coûts ne soit peut-être pas immédiatement réalisable, à la fin de l’exercice, des gains importants (supérieurs au coût de mise en œuvre) peuvent être envisagés de manière réaliste.

Le processus de clôture financière se déroule chaque mois, chaque trimestre et chaque année, et ne se limite pas à l’application ERP. Les informations doivent être extraites de l’ensemble de l’entreprise avant d’atteindre le système ERP. Ces informations peuvent être conservées dans plusieurs applications ou bases de données. Une fois intégrées au système ERP, ces données doivent transiter par différents modules possédant des dépendances critiques, qui doivent être exécutées dans l’ordre correct. Une fois cette phase terminée, les données résultantes doivent être transférées vers les entrepôts de données ou les plates-formes de données analytiques pour être intégrées aux rapports d’activité.

La coordination de ce processus est essentielle pour éliminer les erreurs et les retards, mais également pour fournir aux entreprises la visibilité et la gouvernance qu’elles requièrent.

 

L’automatisation nécessite plus qu’un planificateur ERP

Si vous êtes arrivé jusqu’ici, vous vous dites probablement que vous vous en sortez bien. Vous disposez d’une solution d’automatisation et/ou d’un planificateur pour gérer vos processus critiques au sein de l’environnement ERP de votre entreprise. Alors, quel est le problème ? Après tout, l’automatisation vous aide à réduire le travail manuel requis.

Mais voici le problème : ces solutions d’automatisation ponctuelles ne vont pas assez loin. Pour éviter de vous faire distancer par vos concurrents, vous devez évoluer de solutions opportunistes et ponctuelles vers une approche systématique de l’automatisation des processus ERP, à l’échelle de l’entreprise. Celle-ci vous fournira une plate-forme cohérente pour automatiser les processus dans toute l’entreprise, promouvant ainsi la réutilisation, l’agilité, la visibilité et la conformité.

Une plate-forme d’automatisation systématique prend en charge différentes formes d’automatisation depuis un environnement central. Elle connecte les applications ERP avec les processus métier qu’elles soutiennent, les autres applications et sources de données dans l’écosystème, ainsi que l’infrastructure sous-jacente. Ceci améliore considérablement la visibilité sur l’ensemble du processus et garantit la rentabilité des investissements dans les systèmes ERP.

L’Internet des Objets (IoT) modifie également la dynamique. Votre système ERP doit être extensible, afin d’intégrer de nouvelles applications, et flexible, afin de s’adapter à l’évolution des exigences métier résultant de l’hyper connectivité ; par exemple, l’intégration d’un processus de fabrication automatisée à votre environnement ERP SAP HANA ou Oracle. Oubliez les outils ou scripts d’automatisation opportunistes et ponctuels : ils n’offrent pas les fonctionnalités exhaustives d’automatisation des processus et des lancements, d’évolutivité et d’audit qu’exige l’IoT.

 

Automatiser les environnements ERP sur site, dans le Cloud et hybrides

Une plate-forme d’automatisation métier complète, telle qu’Automic, exécute les processus métier, d’application et d’infrastructure essentiels dans les environnements sur site, dans le Cloud et hybrides, très répandus à l’ère de l’économie des applications. Elle offre une approche unifiée et souple de l’automatisation et peut être déployée de manière incrémentielle, afin d’offrir une visibilité intégrale sur l’ensemble de l’entreprise.

Du point de vue de l’automatisation de la charge de travail, une telle plate-forme exécute les processus métier essentiels sur la base des événements métier ou via un catalogue accessible en libre-service. Les modèles de traitements supportent les activités essentielles pour les applications ERP, d’Oracle et de SAP jusqu’à Hadoop et au Big Data.

Ne vous méprenez pas ! Une plate-forme d’automatisation métier systématique aide les dirigeants d’entreprise à gérer, bâtir et transformer leurs environnements ERP. À l’ère où la transformation numérique ne cesse de s’accélérer, cela compte plus que jamais.

New Call-to-action

AWA
Workload Automation
Finance Automation
ERP
Back to the blog
French - Tony Beeston

Tony Beeston

Tony Beeston est Responsable Marketing Produit chez Automic Software, avec à son actif, plus de 30 ans d’expérience dans le domaine de l’IT. Il a notamment consacré ces 15 dernières années à mettre en œuvre à l’international des solutions spécialisées dans l’exécution de processus métier de bout-en-bout sur les systèmes ERP.