Automic, désormais acquis par CA Technologies En savoir plus >
 

La culture DevOps

Quels bénéfices l’entreprise retire-t-elle de la culture DevOps ?

French - Larry Salomon
Larry Salomon, July 7, 2017 5:45 am
Blog > DevOps | ARA > La culture DevOps

Il m’arrive d’établir des parallèles entre des conversations de la vie de tous les jours et les leçons que nous pouvons retirer de DevOps. Un état d’esprit DevOps est source de nombreux bénéfices pour l’entreprise et il n’est pas rare que ces moments « Eureka ! » arrivent complètement au dépourvu !

Où étiez-vous quand…?

Par exemple, vous rappelez-vous où vous étiez quand...

  • Hank Aaron a frappé son 715e coup de circuit ?
  • Steve Jobs a présenté le premier iPhone?
  • Felix Baumgartner a effectué un saut en chute libre depuis une altitude de 39 376 mètres en se filmant ?

Miam...Les sodas!

Ma femme et moi avons un vieux débat sur la consommation de boissons à base d’aspartame. Elle n’y est pas favorable, mais moi, si : je ne veux pas consommer de sucre supplémentaire, car je suis déjà en surpoids. (Ne pas consommer cette boisson n’est pas envisageable, car je finirais par ne boire que de la bière, ce qui n’arrangerait pas ma ligne). Un jour, pendant que je dégustais une de mes boissons préférées, j’ai lu la liste des ingrédients pour voir quel genre d’édulcorant était utilisé. C’était du sucre, mais je l’ai bu malgré mes convictions. « Tu te souviens de cet énorme scandale sur High Fructose Corn Syrup ? (sirop de maïs à haute teneur en  fructose) », lui ai-je demandé, dans l’espoir d’éviter des remarques sur le fait que j’étais en train de boire quelque chose contenant du sucre. Nous en avons alors discuté et avons réalisé que lors de ce tapage médiatique, les entreprises ont réagi de deux manières différentes :

1) Elles ont réagi et essayé de convaincre le public que ce sirop à base de fructose était similaire à du sucre, et ne générait aucun risque d’obésité, de diabète etc., Arguments d'ailleurs repris par les campagnes de publicité des cultivateurs de maïs.
2) Elles ont modifié leur recette pour utiliser du sucre de canne, du sirop d’Agave, ou autre.

L'expérience des entreprises de logiciels

Lorsque je discute avec des dirigeants, chez mes clients, je me réfère souvent à la l’analyse de Gartner en 2014, sur le fait que les entreprises doivent agir comme des entreprises technologiques, au risque de perdre leur sens de l’innovation. (Je paraphrase d’ailleurs souvent cette maxime : « innovez constamment ou devenez rapidement obsolète ».) Pour les entreprises souhaitant éviter de devenir l’équivalent technologique du Titanic, DevOps semble être une option viable. Et pourtant, DevOps peut devenir un véritable boulet pour de nombreux dirigeants qui souhaitent l’adopter, mais échouent complètement dans leur démarche.

Pourquoi ? Un des piliers de DevOps est l’acronyme CALMS

Culture

Automatisation

Lean (le processus, pas éviter les boissons sucrées pour garder la « lean »)

Mesure

Sharing (partage)

Aucun de ces facteurs ne se matérialisent du jour au lendemain, surtout l’environnement culturel qui favorisera l’état d’esprit DevOps. Le plus grand obstacle aux changements culturels est l’incapacité à surmonter l’état d’esprit qui a contribué aux silos IT : cette mentalité « ce n’est pas mon travail », etc.

La leçon du du sirop de maïs

Lorsque ce scandale sur le sirop de maïs à base de fructose a éclaté, les entreprises capables de changer la façon dont ils concevaient leurs produits ont vu leur chiffre d’affaires rebondir (enfin c’est ce que je pense, il n’y a pas de données empiriques à ce sujet), car ce problème avait pris une grande place dans l’esprit des consommateurs, soucieux de vivre plus sainement. Les entreprises qui ont gardé ce vieil ingrédient ne sont peut-être pas devenus « rapidement obsolètes », mais je peux vous assurer qu’encore maintenant, je vérifie tous les ingrédients et j’évite les produits à base de sirop de maïs autant que possible.

DevOps est une aventure, à n’en pas douter. Mais cette aventure ne pourra qu’être bénéfique dans les années à venir. L’investissement et les efforts consentis porteront leurs fruits (sans les inconvénients du fructose).

DevOps
ARA
Back to the blog
French - Larry Salomon

Larry Salomon

Larry Salomon Jr. met son expérience de 18 ans dans le domaine de l’IT au service du développement et du déploiement applicatifs. Par ailleurs, son expertise métier de la technologie lui vaut une reconnaissance de ses pairs dans le domaine du déploiement applicatif. Vous le trouverez dans de nombreux groupes de discussion LinkedIn. Il anime également un blog sur des sujets ayant trait au métier (larrysalomon.blogspot.com).