Comment survivre à la transition des objets connectés ?

Appréhender l’émergence de l’Internet des Objets (IoT) dans le monde de l’automatisation

French - Yann Guernion
Yann Guernion, October 20, 2017 12:00 pm
Blog > Workload Automation | AWA | IoT > Comment survivre à la transition des objets connectés ?

Selon les études de cabinets d’analyse tels qu’IDC ou Forrester, ou de fournisseurs en réseau comme Cisco, le nombre des objets connectés devraient atteindre un volume se situant entre 25 et 50 milliards en 2020.

Cet énorme volume d’objets connectés posera quantité de défis en termes de sécurité, de communication, de puissance de traitement, de stockage et de complexité pour les services informatiques. Par conséquent, Gartner estime qu’en 2018, plus de 75% des projets liés à l’IoT auront duré deux fois plus longtemps que prévu.

Dans ce contexte, l’automatisation est la clé de la réussite des projets d’IoT, notamment en ce qui concerne les données : récupérer des informations de sources hétérogènes, absorber la charge de travail, distribuer les données dans divers environnements de Big Data et de BI et mettre à profit la connaissance des experts pour concevoir des processus standardisés. Les processus et les outils impliquées dans les entrepôts de données traditionnels ne sont désormais plus adaptés à la vitesse et au volume imposé par l’IoT.

Qui est concerné ? Toutes les entreprises ayant pour objectif des interactions en quasi temps-réel avec les consommateurs : les assurances, avec les détecteurs d’accidents ; la santé, avec les détecteurs biologiques ou physiologiques ; l’industrie, avec les détecteurs de maintenance ; le marketing, avec la géolocalisation et les capteurs environnementaux ; les services, avec les compteurs intelligents…

Une recherche menée par iDate estime que plus de 1,8 milliards de compteurs intelligents seront déployés en 2018 par les fournisseurs d’eau ou d’électricité. A titre d’exemple, une grande entreprise de services basée sur la côte ouest des Etats-Unis, s’est trouvée confrontée au traitement de plus 90 millions de lectures de compteurs intelligents par jour. Elle s’est dotée d’une solution de workload automation pour automatiser parfaitement les flux de données, depuis l’acquisition jusqu’à la livraison d’informations à haute valeur ajoutée pour les clients. En conséquence, les délais de traitements ont été réduits de 70% ; les erreurs nécessitant de redémarrer le traitement depuis le début ont été complètement éliminées, et la simplification globale du processus a permis aux équipes de se concentrer sur le développement de nouveaux services pour les clients. 

Lorsque vous devez récupérer et stocker des données quel que soit leur volume, leur vélocité ou leur variété ; lorsque vous devez les distribuer vers des centaines d’applications en aval, parfois en temps réel, vous devez être certains que les flux de données sont continus et élastiques, de la source jusqu’au consommateur. Dans ce scénario, la version 12.1 de CA Automic Workload Automation révolutionne l’orchestration des flux de données en termes d’élasticité et de vitesse.

La nouvelle version du moteur d’automatisation de CA Automic Automation supporte désormais jusqu’à 500.000 connections agent par instance, ainsi que des réseaux hybride combinant les protocoles IPV4 et IPV6. La version 12.1 dispose également d’un moteur évènementiel conférant une réactivité sans précédent à en corrélant jusqu’à 25.000 évènements externes par seconde. Ce moteur réduit considérablement les délais dans les traitements, et garantit livraison et intégrité de l’information dans des environnements massivement dynamiques, comme le sont ceux liés à l’Internet des Objets.

Les solutions d’ordonnancement actuelles sont trop complexes à utiliser et à adapter. Chaque nouveau système nécessite trop d’efforts pour effectuer des tâches basiques. La connexion de grandes quantités d’appareils et de systèmes hétérogènes, la gestion des formats de données différents, à travers de multiples réseaux sont de véritables obstacles technologiques qu’il faut surmonter. Ainsi, une solution avant-gardiste qui supporte les environnements massifs et la gestion dynamique d’évènements complexes, comme la version 12.1 de CA AWA établira sans nul doute les nouvelles normes de l’automatisation à l’ère numérique.

Si vous menez un projet de transformation numérique et concevez des services innovants, c’est le moment idéal pour vous intéresser aux fonctionnalités exclusives de CA Automic Workload Automation.

Workload Automation
AWA
IoT
Back to the blog
French - Yann Guernion

Yann Guernion


Yann Guernion est Directeur Marketing Produits chez Automic Software. Avec à son actif plus de 25 ans d'expérience dans le domaine de l'IT, Yann aide quotidiennement de nombreuses entreprises à sélectionner les meilleures options leur permettant d’accélérer leur transformation numérique.